Les Trois clés de l’Univers

23,00

Catégorie :

Description

La loi de conservation de la masse et de l’énergie si chère à Antoine de Lavoisier semble en fait cacher un principe majeur ordonné en deux modes de transformation de la matière et de l’énergie distincts (la matièrgie) : l’un primitif et l’autre augmenté : l’environnement qui transforme toujours de la même manière et les organismes qui transforment de façon augmentée (le soleil ne fabrique pas de fusée). Cette simple observation en apparence pourrait modifier à tout jamais notre façon de voir et de comprendre l’univers et notre environnement. En effet, il en découlerait de facto l’existence de trois principes qui conditionneraient en poupées russes toutes les lois de la physique et de la biologie connues actuellement. En faisant fonctionner et parler son cerveau tel qu’il fonctionne depuis son enfance, Elran Valceka ne fait que retranscrire sincèrement ce qu’il observe en réalité. Ses dernières observations au sujet du lien entre la décohérence quantique et l’origine d’un seuil de masse en lien avec la matière noire et les trous noirs semble permettre d’envisager des solutions probables d’unification entre la mécanique quantique et la physique classique actuellement « face un mur » pour comprendre le fonctionnement général de l’univers, le lien entre l’infiniment petit et l’infiniment grand et l’origine de la matière noire. Cet ouvrage expose le postulat de base et les axiomes principaux et originaux d’un auteur aussi controversé que son « background » scientifique, notamment sa fameuse TME générale qui semble pourtant être aujourd’hui un des chainons manquant à la compréhension de notre univers. Les préjugés ayant bon train, il faudra pour tenter d’avancer dans notre recherche d’explications sensées sur notre Système « Univers-vie » nous défaire de nos éventuels réticences sur le décloisonnement des sciences. En effet, très loin des ouvrages de vulgarisation scientifique en tout genre ou d’ésotérisme sans queue ni tête comme on pourrait se l’imaginer de prime à bord,  » Les trois clés de l’univers » se présente comme « ouvrage cerveau », grâce auquel il est possible de rentrer directement dans le cerveau de ce chercheur autodidacte en contact très étroit avec son environnement pour saisir instantanément la compréhension du fonctionnement de l’univers, car fonctionnement il y a bien. Sans remettre aucunement en question l’apport des sciences dures qu’il tente de replacer dans un tout global qu’il nomme l’ultra physique ou la biogéométaphysqiue, Elran Valceka rappelle que la lecture de l’univers dépasse le simple cadre des mathématiques et de la physique qui ne font que proposer des moyens limités de modélisations et de vérifications d’observations elles mêmes dépendantes de nos propres outils d’observation de l’univers ou de l’infiniment petit ;  comme il se plait à le penser et à le dire : « Aucune équation ne peut démontrer s’il fait jour ou nuit ». Alors qu’en est-il de l’univers ?